carnet

carnet [ karnɛ ] n. m.
• 1555 « registre »; quernet « registre des impôts », 1416; de l'a. fr. caer ou caern cahier
1Petit cahier de poche, destiné à recevoir des notes, des renseignements. agenda, calepin, mémento, mémorandum, répertoire. Noter une réflexion sur un carnet. Carnet de route. journal. Carnet d'adresses. Carnet de bal. Carnet d'échéance. échéancier. Carnet de santé, de maternité. Carnet de notes, servant à consigner les notes d'un élève. ⇒ bulletin. Carnet scolaire. Carnet d'agent de change. Carnet de commandes, où l'on note les commandes; fig. total des commandes d'une entreprise. — CARNET DE BORD :mar. sur un navire de commerce, registre sur lequel sont consignés les horaires de marche et les renseignements relatifs aux conditions de travail. Carnet sur lequel sont inscrits tous les temps (dans un rallye, etc.). Fam. Journal tenu au jour le jour, de façon détaillée. Carnet mondain, ou absolt carnet : rubrique d'un journal consacrée à l'état civil.
2Assemblage de feuillets détachables. Carnet à souche. Carnet de chèques. chéquier.
3Réunion de tickets, timbres, etc., détachables. Carnet de tickets de métro. Carnet de timbres.

Carnet registre où sont consignées périodiquement les notes et appréciations attribuées à un élève ; livret.

carnet
n. m.
d1./d Cahier de petit format sur lequel on consigne des renseignements, des notes. Carnet d'adresses. Carnet de rendez-vous.
|| (Belgique) Carnet de mariage: Syn. de livret de mariage.
Carnet d'épargne: livret de caisse d'épargne.
|| (oc. Indien) Carnet consignant les crédits qu'un commerçant a accordés à un client.
Loc. Avoir un carnet: avoir un compte chez un commerçant.
d2./d Ensemble de feuillets, souvent détachables, réunis en cahier de format variable. Carnet de chèques. Carnet de reçus, de quittances.
d3./d Ensemble de billets, tickets, bons, etc., que l'on n'a pas achetés à l'unité. Carnet de timbres.

CARNET, subst. masc.
A.— Petit livre ou registre de poche où l'on inscrit des comptes ou des notes. Carnet d'adresses; consulter son carnet; noter sur son carnet (cf. agenda ex. 2, 4, 5) :
1. — Élisabeth, voici mon relevé, fit-il avec un de ses courts et rares sourires. Et tirant de sa poche un petit carnet de maroquin noir, très plat :
— Demain matin, neuf heures, à Lyon pour le conseil de la Lyonnaise. À deux heures, conseil des tissages.
MALÈGUE, Augustin, t. 1, 1933, p. 359.
SYNT. [L'obj. indiquant la nature des renseignements portés sur le carnet] Carnet de bal (où une danseuse inscrit les danses pour lesquelles elle est ou a été retenue). Carnet de chants. Carnet de correspondance de lycéen (MONTHERLANT, Demain il fera jour, 1949, II, 2, p. 723). Présenter son carnet de notes scolaires à la signature des parents (cf. AYMÉ, La Jument verte, 1933, p. 38). Carnet de route. ,,Titre donnant la description des voitures et qui doit être visé par la douane au passage d'une frontière`` (Lar. comm. 1930). Carnet de vol, carnet d'épargne.
Littér. Notes en vue d'éventuels mémoires prises au jour le jour, journal. Tenir un carnet. Petits carnets reliés en toile bise (GREEN, Journal, 1940, p. 37) :
2. Confier à ce carnet mes pensées, au jour le jour. Le peu d'extravagance qu'elles peuvent parfois présenter (je songe en particulier à ce que j'écrivais hier) paraît plus excusable ici qu'il ne le serait dans un livre — lequel je ne suis, du reste, nullement certain de pouvoir écrire.
GIDE, Journal, 1931, p. 1028.
Emplois techn.
1. INFORM. Rubrique des journaux où sont insérés des faits d'état civil. Carnet blanc (mariages), carnet rose (naissances). Une annonce (...) parut dans le carnet du Figaro (DRUON, Les Grandes familles, t. 2, 1948, p. 255).
2. COMM. et FIN. Carnet d'agent de change, d'un négociant (Ac. 1835-1932). Carnet d'échéance. ,,Livre sur lequel les négociants inscrivent les effets qu'ils ont à payer`` (Ac. 1835-1932). Carnet de commande, de compte, de comptabilité. ... le marché des rentes françaises, où chaque agent [de change] était représenté ainsi qu'au marché du comptant, par un commis spécial, ayant son carnet distinct (ZOLA, L'Argent, 1891, p. 324).
3. MÉD. SOC. Carnet de maternité, de santé, de soins (cf. COTTA 1972).
B.— P. ext. Assemblage de billets ou feuillets pouvant être détachés à chaque emploi. Carnet à souche :
3. Il y avait aussi, formant des carnets à souche, des billets de tombola au profit de la caisse des écoles. Le billet coûtait un franc, le carnet entier vingt-cinq.
SIMENON, Les Vacances de Maigret, 1948, p. 129.
SYNT. Carnet de chèques, carnet de tickets de métro ou d'autobus, carnet de timbres, carnet d'échantillons.
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1762-1932. Étymol. et Hist. 1. 1416, 10 mars quernet « registre des impôts et gén. de ce qui est dû aux autorités » (Reg. consul. de Lyon, I, 31 ds GDF. Compl.); 1447, 17 avr. carnet de l'assiette (Lett. de Louis XI, I, 34, ibid.); d'où 1555 « registre » (CH. FONTAINE, Le Passe temps des Amis, p. 333 [à Jean Chaliart, Notaire Royal à Paris] ds HUG.); 2. 1819 « petit registre de poche pour notes, comptes, etc... » (MAINE DE BIRAN, Journal, p. 236); d'où 1864 carnet de danse (ZOLA, Contes à Ninon, 38 [carnet de bal, DG]); 1897 carnet de chèques (A. FRANCE, Le Mannequin d'osier, p. 239); 1932 carnets à souche (E. LECLERC, Nouv. manuel complet de typogr., p. 347); 1921 carnet d'esquisses (J.-G. PROD'HOMME, Les Symphonies de Beethoven, p. 31). Dér., avant l'amuisement du n final de l'a. prov. quern, 1285 (Cahors ds FEW, s.v. quaterni, t. 2, p. 1437b) d'où est issu le mod. cahier; suff. -et. Fréq. abs. littér. :962. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 84, b) 881; XXe s. : a) 968, b) 2 539.

carnet [kaʀnɛ] n. m.
ÉTYM. 1555, « registre »; quernet, 1416, « registre des impôts »; de l'anc. franç. caer ou caern. → Cahier.
1 Petit cahier de poche, destiné à recevoir des notes, des renseignements. Agenda, calepin, mémento, mémorandum, répertoire. || Carnet de poche. || Consigner, noter une information, une adresse sur un carnet. || Les notes d'un carnet. || Tenir régulièrement un carnet. || Carnet de voyage, de route. || Carnet d'adresses.
1 (…) Alcide Jolivet veilla près de (Harry Blount), après avoir tiré son carnet, qu'il chargea de notes, très décidé, d'ailleurs, à les partager avec son confrère, pour la plus grande satisfaction des lecteurs du Daily Telegraph.
J. Verne, Michel Strogoff, p. 275.
2 Ben Saïd qui est en train de relater la scène avec un soin laborieux sur le carnet à couverture de molesquine usée (…) continue à couvrir sa page quadrillée (…)
A. Robbe-Grillet, Projet pour une révolution à New York, p. 147.
Spécialt. Carnet où un écrivain prend des notes (→ ci-dessous, cit. 3); notes prises au jour le jour et destinées à une éventuelle publication. || Tenir un, son carnet. Journal. || Publier les carnets d'un écrivain.
3 Je n'ai jamais été plus modeste qu'en me contraignant à écrire quotidiennement dans ce carnet des pages que je sais et sens si pertinemment médiocres (…)
Gide, Journal, 7 février 1916.
(1864). || Carnet de danses (vx), carnet de bal, sur lequel une jeune fille inscrivait le nom de ses cavaliers pour les danses à venir.Carnet (ou cahier) de notes, servant à consigner les notes d'un élève et devant être présenté à la signature des parents (→ Cahier de correspondance). || Carnet scolaire. Bulletin (scolaire).Carnet de textes. Cahier (de textes).Carnet d'échéances, sur lequel un négociant inscrit les effets qu'il a à payer. Échéancier.Carnet d'agent de change, sur lequel doivent être consignées toutes les opérations effectuées par un agent de change.Carnet de commandes, où l'on note les commandes; fig., total des commandes d'une entreprise. || Le carnet de commandes est plein pour ce modèle.Carnet de maternité : carnet remis à une femme dès la déclaration de grossesse, composé de feuillets qui permettent de percevoir les prestations de sécurité sociale.(1929, in D. D. L.). || Carnet de santé : carnet remis aux parents d'un nouveau-né, et où sont consignés les renseignements concernant la santé de l'enfant depuis sa naissanceCarnet; carnet mondain; carnet blanc, carnet rose : rubrique d'un journal consacrée à l'état-civil, où sont insérées des annonces de mariages, de naissances, de décès.Carnet de route : titre donnant la description d'une voiture et qui doit être visé par la douane au passage d'une frontière. Triptyque.
Carnet de bord.Mar. Sur un navire de commerce, Registre sur lequel sont consignés les horaires de marche et les renseignements relatifs aux conditions de travail.Carnet sur lequel sont inscrits tous les temps (dans un rallye, etc.).Fam. Journal tenu au jour le jour, de façon détaillée (→ ci-dessus).
Régional (Suisse). || Carnet d'épargne. Livret (de caisse d'épargne).Livret portant les achats faits à crédit chez un commerçant. || Acheter au carnet, à crédit.
4 Il faut qu'il aille (…) aussi chez le notaire pour y déposer un peu d'argent sur son carnet d'épargne.
A.-L. Chappuis, À petit feu, p. 88.
2 Assemblage de feuillets détachables.(1897). || Carnet de chèques. Chéquier.(1932). || Carnet à souche.
3 Réunion de tickets, de timbres, etc., détachables. || Carnet de tickets de métro, de tickets d'autobus. || Carnet de dix, de vingt timbres. || Vous voulez un carnet ou des timbres à la feuille ?

Encyclopédie Universelle. 2012.

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.